Rainer Maria Rilke

Vergers
Vergers

“Vergers –
Peut-être que si j’ai osé t’écrire
langue pretée, c’était pour employer
ce nom rustique dont l’unique empire
me tourmentait depuis toujours.“